Appel à projets régional dans le cadre du fonds de lutte contre les addictions aux substances psychoactives

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt

Les conduites addictives demeurent un problème majeur de société et de santé publique, en raison des dommages sanitaires et sociaux qu’elles induisent, de leurs conséquences en termes d’insécurité, du fait du trafic et de la délinquance, et de leur coût pour les finances publiques. L'ARS lance un appel à projet pour répondre à cette problématique.

Le fonds de lutte contre les addictions liées aux substances psychoactives financera des actions de prévention et d’accompagnement portant sur l’ensemble des produits psychoactifs. 

Les actions financées par le fonds de lutte contre les addictions devront s’inscrire dans les 3 axes retenus ci-après :

Axe 1 : Améliorer les connaissances sur les addictions aux substances psychoactives, particulièrement l’alcool et la Chimik

 Axe 2 : Protéger les jeunes et éviter ou retarder l’entrée dans la consommation de substances psychoactives.

Axe 3 : Aider les consommateurs de substances psychoactives à s’arrêter et/ou réduire les risques et les dommages liés aux consommations.

Les conduites addictives demeurent un problème majeur de société et de santé publique, en raison des dommages sanitaires et sociaux qu’elles induisent, de leurs conséquences en termes d’insécurité, du fait du trafic et de la délinquance, et de leur coût pour les finances publiques.

Pour répondre à cette situation, le fonds de lutte contre les addictions liées aux substances psychoactives financera des actions de prévention portant sur l’ensemble des produits psychoactifs.

Les projets devront permettre d’organiser les conditions d’une évolution positive des comportements et de l’environnement afin de prévenir les conduites addictives ou de limiter les risques et les dommages liés aux consommations. 

En 2021, une priorité particulière sera accordée :

  • aux actions permettant la poursuite de la démarche « Lieux de santé sans tabac », avec extension aux services de psychiatrie et aux établissements médico-sociaux, notamment les établissements accueillant des personnes en situation de handicap ;
  • aux programmes d’actions ayant une réflexion systémique de prévention, de repérage et d’accompagnement à destination des publics spécifiques suivants : les jeunes et notamment les étudiants, les personnes en situation de précarité sociale et les personnes placées sous-main de justice
  • aux programmes d’actions co-portés par des communes et des acteurs de l’addictologie et ayant l’ambition de développer sur le territoire communal ou à l’échelle d’un quartier une stratégie globale de prévention activant l’ensemble des leviers à disposition : actions à destination des publics, de l’entourage (famille ou professionnels) et sur l’environnement (campagne de communication, aménagement urbain mais aussi respect des interdits protecteurs dans le cadre de l’appel à projets Mildeca)

Le promoteur s’appuiera sur le formulaire CERFA N°12156*05 et sur le dossier type complémentaire disponible sur le site de l’ARS La Réunion. Il transmettra les lettres ou conventions d’engagements des partenaires mobilisés.

Les dossiers doivent être transmis à l’ARS, au plus tard le 4 septembre 2021, par voie électronique à :
ars-reunion-ucar@ars.sante.fr

Tout dossier incomplet, ou réceptionné en retard, ne sera pas traité.