Personne contact Covid-19, que faire ?

Article

Vous avez été en contact avec une personne testée positive à la Covid-19. Même si vous n’êtes pas appelé(e) par l’Assurance Maladie, il est important de réaliser un test à J+2 de la date de notification du statut de contact.

Depuis le 21 mars, les personnes contacts à risque, quel que soit leur statut vaccinal, ne sont plus tenues d’observer un isolement.

Néanmoins, elles doivent :

  • Réaliser un test (autotest ou RT-PCR ou antigénique) 2 jours après avoir appris être en contact avec une personne positive 
    • si vous souhaitez réaliser un autotest, il vous sera remis à la pharmacie sur présentation du SMS ou du mail de l’Assurance Maladie ou d’une attestation sur l’honneur (PDF)
    • tout résultat positif de test antigénique ou d’autotest doit désormais faire l’objet d’une confirmation par test RT-PCR ; dans l‘attente du résultat de confirmation du test, la personne est considérée comme cas positif et entame sa période d’isolement
    • le résultat positif d’un test antigénique tient lieu de justificatif pour la prise en charge par l’Assurance maladie du test RT-PCR de confirmation.

  • Appliquer de manière stricte les mesures barrières, et notamment le port du masque en intérieur et en extérieur au contact d’autres personnes 
  • Limiter leurs contacts, en particulier avec des personnes fragiles 
  •  Éviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave 
  • Télétravailler dans la mesure du possible 
  • Surveiller votre température et l’éventuelle apparition de symptômes, et réaliser un test de dépistage antigénique ou RT-PCR  immédiat en cas de symptômes 
  • Aérer régulièrement les pièces et porter un masque au domicile pour les personnes cas contact à risque élevé qui partage le même domicile que la personne positive à la Covid-19.

* pour les enfants de moins de 3 ans, se référer au protocole spécifique EAJE

 

 

Si vous êtes atteint d’une immunodépression grave, vous devez vous isoler jusqu’à 7 jours après le dernier contact avec le cas positif.

 

Les personnes immunodéprimées graves sont celles :

  • ayant reçu une transplantation d'organe ou de cellules souches hématopoïétiques ;
  • sous chimiothérapie lymphopéniante ;
  • traitées par des médicaments immunosuppresseurs forts, comme les antimétabolites (cellcept, myfortic, mycophénolate mofétil, imurel, azathioprine) et les AntiCD20 (rituximab : Mabthera, Rixathon, Truxima) ;
  • dialysées chroniques après avis de leur médecin traitant qui décidera de la nécessité des examens adaptés ;
  • au cas par cas, les personnes sous immunosuppresseurs ne relevant pas des catégories susmentionnées ou porteuses d'un déficit immunitaire primitif ;
  • atteintes de leucémie lymphoïde chronique ou de certains types de lymphomes traités par antiCD20 (depuis le 18 juin).

Liste d’affections définie dans l’avis du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale du 6 avril 2021.

 

Personnes contact à l'école

Le protocole sanitaire en milieu scolaire a évolué et de nouvelles règles d’isolement et de test ont été mises en place.

Lorsqu'un cas est identifié dans une classe : un courrier de l’établissement est remis aux parents des élèves de la classe, leur permettant de récupérer un autotest en pharmacie.

Pour connaître le détail de ces règles, consultez le site du Rectorat de La Réunion www.ac-reunion.fr 

 

Retrouvez plus d’informations (qu’est-ce qu’une « personne cas contact ?, isolement, télétravail, arrêt de travail …) sur le site Ameli 

Vous devez vous isoler à votre domicile vis-à-vis de l’extérieur mais aussi vis-à-vis des personnes qui partagent le même toit que vous :

  • vous protégez toute personne vulnérable et les proches en refusant tout contact pendant la période de l’isolement (éviter impérativement les embrassades et saluer sans les mains) ;
  • vous portez un masque chirurgical lorsque vous êtes dans la même pièce qu’une autre personne ;
  • vous restez si possible, dans une pièce isolée aérée très régulièrement ;
  • vous vous lavez les mains très souvent et les sèche avec une serviette personnelle ;
  • vous utilisez si possible, des toilettes et une salle de bain séparés. Dans le cas contraire, il faut nettoyer la pièce après utilisation sans oublier de désinfecter les poignées de porte ;
  • vous ne partagez pas vos objets de tous les jours : serviettes, couverts, savon, téléphone...
  • vous faites appel à un proche afin de faire livrer vos médicaments, courses et repas ou récupérer vos masques à la pharmacie.
    En cas de difficultés pour respecter l’isolement, vous pouvez contacter la Cellule Territoriale d’Appui à l’Isolement (CTAI) pour un soutien logistique (hébergement en centre, courses ou autre), en appelant le
    02 62 41 00 00 tous les jours de la semaine (week end compris) de 9h à 17h.
  • vous surveillez votre santé
  • Si vous  prenez un autre traitement pour une autre maladie, vous le continuez. En cas de doute, parlez-en à votre médecin.
  • vous consultez votre médecin en cas de doute, si vous présentez des symptômes inhabituels.

Si vous avez des difficultés à respirer, appellz immédiatement le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes)