Le Covid long

Article

Selon la Haute Autorité de Santé, près de 20% de patients présentent encore un ou plusieurs symptômes initiaux au-delà de 5 semaines après l’infection Covid-19 et plus de 10 % sont toujours affectés après 6 mois.
En cas de Covid long, il faut consulter en premier lieu votre médecin traitant qui vous orientera selon votre situation.

Qu’est-ce que le Covid long et quels sont les symptômes ?

Certains patients présentent une décroissance lente des symptômes initiaux de la Covid-19 et sont souvent guéris dans les 3 mois suivant l’infection.

En revanche, lorsque ces symptômes initiaux, auxquels peuvent s’ajouter d’autres symptômes survenus secondairement, persistent au-delà des 3 mois, on parle de Covid long.

 

Quels sont les symptômes du Covid long ?

Les symptômes sont très divers d’une personne à l’autre. Les plus fréquemment rapportés sont :

  • des signes « généraux » : malaises après un effort, troubles cognitifs (concentration, mémoire, manque de mot), fatigue extrême, maux de tête, toux, maux de gorge, gêne respiratoire, problèmes cutanés, troubles du sommeil, douleurs et oppressions thoraciques, sueurs, chute des cheveux, irritabilité, anxiété et humeur dépressive...
  • des signes neurosensoriels, au premier rang desquels l’anosmie (troubles de l’odorat et du goût) ; sensoriels (bourdonnements d’oreille, vertiges), palpitations,
  • des complications rénales, digestives (anorexie, douleurs abdominales, diarrhée), pulmonaires ou neurologiques, notamment à l’issue d’une hospitalisation en réanimation.


Pourquoi est-on atteint de Covid long ?

Cela fait partie la plupart du temps des syndromes après une infection : le système immunitaire a une réaction inappropriée.

Les facteurs de risque identifiés à ce jour sont une forme sévère initiale (avec hospitalisation), le nombre de symptômes présents à la phase aigüe, l’âge et le sexe féminin.

 

Combien de personnes sont touchées par le Covid long en France ?

Selon la Haute Autorité de Santé :

  • près de 20% de patients présentent encore un ou plusieurs symptômes initiaux au-delà de 5 semaines après l’infection Covid-19
  • plus de 10 % sont toujours affectés après 6 mois.

Parmi ces derniers, on peut estimer que 10 % d’entre eux se trouveront dans une situation complexe, du fait des conséquences directes de la maladie elle-même (symptômes à fort impact sur leur qualité de vie) et ou de leur situation personnelle (précarité, comorbidités, etc.).

Chez l’enfant, il peut exister une persistance de symptômes mais la fréquence ne dépasserait pas 2 à 5 %.

 

Que faire si vous avez les symptômes prolongés de la Covid-19 ?

Si vous avez des symptômes qui apparaissent ou persistent au-delà de 4 semaines après une infection de Covid-19, contactez votre médecin traitant.

Il fera une évaluation de votre situation et vous orientera si nécessaire :
- vers un spécialiste

- ou une consultation hospitalière dédiée

 Le réseau de prise en charge du Covid long se structure en 3 niveaux :

  • 1er niveau : les médecins généralistes en premier recours,
  • 2e niveau : les médecins spécialistes de ville ou d’hôpital, qui prennent en charge les explorations fonctionnelles (respiratoires, cardiologiques, neurologiques, ORL) et la prise en charge des troubles dits fonctionnels,
  • 3e niveau : les services de soins de suite et de réadaptation pour la prise en charge en réadaptation des patients les plus complexes.

 

La vaccination protège-t-elle du Covid long ?

La vaccination semble être un facteur protecteur, en ce qu’elle limite les formes graves pouvant causer les hospitalisations, formes chez lesquelles les Covid longs sont les plus répandus et aussi parce qu’elle régule l’immunité et évite probablement ces réactions inappropriées.