« Octobre rose » : ensemble, améliorons le dépistage du cancer du sein

Actualité
Maladies chroniques prévention
« Octobre rose »

À La Réunion, 25% des femmes sont concernées par le cancer du sein. À l’occasion d’"Octobre rose", mois de mobilisation nationale contre le cancer du sein, l’ARS La Réunion rappelle l’importance pour les femmes de 50 à 74 ans de se faire dépister et, pour toutes, d’adopter des gestes utiles de prévention.

Le cancer du sein est le premier cancer chez la femme, et celui qui tue le plus chaque année. 

90 % des cancers du sein sont guéris s’ils sont pris à temps.

 

Pourquoi se faire dépister ?

Le cancer du sein est le premier cancer chez la femme, et celui qui tue le plus chaque année.  A La Réunion, il concerne une femme sur quatre.

Aujourd’hui, le dépistage est une arme efficace contre ce cancer. Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans plus de 90 % des cas et être soigné par des traitements moins agressifs, moins mutilants ou entraînant moins de séquelles. Pourtant, 1 femme sur 3 en France ne se fait toujours pas dépister ou pas régulièrement.  La mammographie, prise en charge à 100%, peut sauver des vies.

Augmenter les chances de guérison grâce au dépistage organisé

La prévention du cancer du sein intègre, en complément des habitudes de vie, le dépistage proposé tous les deux ans aux femmes de 50 à 74 ans. En 2020 à La Réunion, 28 000 mammographies ont été réalisées et 190 cancers du sein ont pu être détectés dans le cadre du dépistage organisé.
(données du CRCDC La Réunion)

 

Le dépistage : qui est concerné ?

Le médecin généraliste et le gynécologue jouent un rôle essentiel dans l’orientation des femmes vers les modalités de dépistage adaptées à leur niveau de risque.

Le dispositif s’inscrit dans les objectifs du Plan national cancer qui prévoit notamment que chaque femme soit orientée vers la modalité de dépistage adaptée à son niveau de risque :

  • Niveau de risque « moyen »
    Les femmes entre 50 et 74 ans qui ne présentent pas de facteur de risque particulier
    Le risque de développer un cancer du sein est principalement lié à l’âge (à partir de 50 ans). Un examen clinique de seins et une mammographie doivent être réalisés tous les deux ans. Chaque année, 65 000 Réunionnaises de cette tranche d’âge reçoivent, par courrier, une invitation pour effectuer un examen clinique.
    L’objectif est de diagnostiquer un cancer à un stade précoce, même s’il ne produit pas encore de symptômes, et de favoriser ainsi les chances de guérison. Dans ce cas, les traitements dispensés et les séquelles sont moins lourds que lors d’une détection à un stade avancé et les chances de guérison plus importantes.
  • Niveau de risque « élevé »
    Les femmes présentant certains risques particuliers (antécédents personnels ou familiaux proches de cancer ou de maladie du sein, ou bien qui ont eu une radiothérapie à haute dose au niveau du thorax)
    Une consultation d’oncogénétique peut leur être indiquée en fonction de l’analyse détaillée de leur situation. Elles font l’objet d’un suivi spécifique. Elles n’entrent pas dans le programme national de dépistage organisé.
  • Niveau de risque « très élevé »
    Les femmes porteuses d’une mutation génétique BRCA1 ou 2
    Ces femmes font l’objet d’un suivi spécifique, défini par des recommandations élaborées par l’INCa.

« Pourquoi faire un dépistage ? Qu'est-ce que le dépistage organisé ? A quoi sert-il ? Quels sont les risques ? Quels sont les bénéfices ? Et avant 50 ans, je fais quoi ?... »

Dr Katia Slama, médecin coordonnateur du Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers La Réunion - CRCDC La Réunion répond aux questions dans cette vidéo de MaSanté.re

Des actions de sensibilisation menées par le CRCDC La Réunion dans toute l’île

(Programme prévisionnel)

  • du 1er au 30 octobre : événements connectés à l'invitation de la commune de Saint-Benoît,
  • 2 et 3 octobre : à l'invitation d’Odysséa, Galerie Artefact à Saint-Denis
  • du 4 au 6 octobre : à l’invitation du GIP SAP, Village des aidants à Saint-Gilles
  • 12 octobre : conférence sur les dépistages des cancers (réservé aux élèves de l’IFSI)
  • du 12 au 15 octobre : Pôle Femme Mère Enfant CHU St Pierre
  • 24 octobre : village santé, à l’invitation de la commune de Sainte-Suzanne
  • du 25 au 29 octobre à l’invitation du CHU de Saint-Denis
Le parcours de la mammographie

 

 

Aller plus loin

Contact

Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers - CRCDC - La Réunion :