Covid-19 : face au variant delta, il n’est pas trop tard pour se faire vacciner

Communiqué de presse
Nouveau coronavirus Covid-19

Depuis le début de la campagne de vaccination, 241 849 Réunionnais ont reçu une première injection (soit 28,2% de la population totale) et 191 994 Réunionnais ont un schéma vaccinal complet (22,4% de la population totale).

Cette couverture vaccinale reste très insuffisante, en particulier chez les publics les plus exposés aux formes graves de la maladie (personnes âgées et personnes atteintes de pathologies chroniques). L’ARS encourage l’ensemble des Réunionnais à se faire vacciner pour se protéger et protéger les plus vulnérables. L’effort collectif de la vaccination étant plus que jamais indispensable depuis la présence du variant « delta » sur notre île. Dans ce cadre, l’ARS continue les opérations de vaccination de proximité, notamment à destination de ces publics. 

 

Les chiffres de la vaccination au 5 juillet 2021

  • 433 843 doses de vaccin ont été administrées
  • 241 849 Réunionnais ont pu bénéficier d’une première injection
  • 191 994 Réunionnais ont pu bénéficier d’une deuxième injection ou d’une injection au Janssen
  • 28,2% de la population de La Réunion est entrée dans le processus de vaccination
  • 22,4% de la population dispose d’un schéma vaccinal complet
  • Du 29 juin au 5 juillet : 32 158 injections ont été réalisées
     

Une couverture vaccinale insuffisante chez les personnes les plus exposées       

Les populations les plus vulnérables, exposées aux formes graves de la maladie, avec risque de décès, ne sont pas encore suffisamment protégées par la vaccination :

  • Les personnes âgées de plus de 75 ans
    Plus de 37 % d’entre elles ne sont pas encore vaccinées à La Réunion, contre 17% seulement en métropole.
  • Les personnes atteintes de pathologies chroniques qui les rendent particulièrement exposées au risque de formes graves :
    • Les personnes diabétiques 
      Plus de 51% d'entre elles ne sont pas encore vaccinées alors que plus de 40% des patients hospitalisés en réanimation pour COVID sont diabétiques.
    • Les personnes atteintes d'obésité sévère
      62% n'ont pas encore bénéficié de la première dose alors que 30% des patients hospitalisés en réanimation pour COVID sont obèses.
       

Les opérations de vaccination de proximité se poursuivent

Une vaccination facilitée pour les personnes vulnérables en situation de précarité

Les personnes en situation de précarité font face à plus de difficultés d’accès aux soins, du fait de la méconnaissance du système de santé, de la complexité des démarches à entreprendre ou encore de la barrière de la langue.

Campagne de vaccination auprès des sans-abris
Compte tenu de leur difficulté à respecter les gestes barrières et de leur état de santé général, les populations les plus précarisées, et notamment les personnes sans domicile fixe sont particulièrement vulnérables aux formes graves de la Covid-19.
Aussi, dans le but d’informer et de sensibiliser les personnes sans-abris à la vaccination, l’ARS, en lien avec les Permanences d’Accès aux Soins de Santé (PASS) et les différentes associations de l’île, a mis en place des opérations de vaccination au sein des structures qui accueillent au quotidien ces publics.

Ces opérations ont débuté au mois de mai, et se sont prolongées au mois de juin. Une centaine de personnes ont pu ainsi bénéficié d’une première injection dans les centres de Saint-Denis (Fondation Abbé Pierre), Saint-Pierre (AREP), Saint-Joseph (Emmaüs Grand Sud), Saint-Benoît (Croix rouge) et Le Tampon (Croix rouge).

Campagne de vaccination auprès des détenus
Dans le même temps, les détenus au sein des prisons de l’île ont eux aussi pu avoir accès à la vaccination :

  • 153 personnes ont ainsi pu être vaccinées au centre pénitentiaire de Saint-Denis,
  • 91 personnes au centre pénitentiaire du Port,

Une opération a également été menées à la maison d’arrêt de saint-Pierre.

Ces opérations ont été coordonnées en collaboration avec les unités sanitaires des établissements pénitentiaires.
 

Le VACCINOBUS poursuit son tour de l’île

Après plusieurs arrêts aux abords des centres commerciaux de l’île, le VACCINOBUS continue sa tournée dans les semaines à venir en se positionnant dans des zones d’affluence, de façon à se rendre au plus près de la population. Une mise en œuvre réalisée par l’ARS, en lien avec les communes, les centres commerciaux et la Croix Rouge.

En savoir plus

Bilan des opérations précédentes 

Les dernières opérations de vaccination de proximité ont reçu un accueil très favorable de la part des Réunionnais.

Nombre de personnes vaccinées :

  • 155 personnes à l’Université (opération Vaccinobus campus Nord et Sud les 24 et 25 juin)
  • 445 personnes à Saint-Leu (opération Vaccinobus Leclerc Portail du 30 juin au 2 juillet)
  • 277 personnes à Saint-Joseph (opération « Aller vers » des 6 et 7 juillet)
  • 411 personnes à Saint-Paul (opération Vaccinobus Run Market Savannah du 5 au 7 juillet)
     

FOCUS : une journée de sensibilisation à la vaccination et au dépistage le 14 juillet à Saint-Paul

L’ARS, avec la commune de Saint-Paul, la Croix Rouge et l’IREPS, organise une journée de sensibilisation à la vaccination et au dépistage le 14 juillet de 9h à 18h sur le parking du CCAS de Saint-Paul (proche du front de mer), avec la mise à disposition du Vaccinobus et la distribution gratuite d’autotests.

Des précisions seront apportées très prochainement quant aux modalités de cette opération.