Enquête santé à La Réunion en 2019 - La dépression : un Réunionnais sur dix concerné

Communiqué de presse
Santé mentale

En 2019, à La Réunion, un habitant sur dix présente des symptômes modérés ou sévères de la dépression, tout comme en France métropolitaine. Dans les autres départements et régions d’Outre-mer, cette part est plus élevée. L’INSEE, avec la collaboration de l’ARS La Réunion, publie les résultats de l’enquête Santé à La Réunion en 2019.

Un mauvais état de santé perçu, une limitation importante des activités quotidiennes, un faible niveau de revenu et un manque d’intérêt de la part de l’entourage sont les déterminants les plus significatifs d’un état dépressif. Ces facteurs de risque concernent plus souvent les femmes et les personnes âgées qui sont de ce fait davantage touchées par la dépression.

Ce trouble de la santé mentale s’accompagne de comportements addictifs plus fréquents : les personnes souffrant d’un syndrome dépressif sont plus nombreuses à consommer quotidiennement de l’alcool ou du tabac. Si elles consultent par ailleurs plus souvent des professionnels de la santé que les autres, elles renoncent également plus fréquemment à des soins, que ce soit pour des questions financières ou pour d’autres raisons.

Davantage de syndromes dépressifs suite à la crise sanitaire

À La Réunion, comme au niveau national, la prévalence des syndromes dépressifs augmente en 2020 de façon significative, dans le contexte de la crise sanitaire et du confinement. En effet, certaines conséquences de la pandémie de Covid-19 s’accompagnent d’une détérioration de la santé mentale des personnes. Ainsi, le fait d’avoir vu sa situation financière se dégrader en raison de la crise sanitaire, d’être confiné en appartement, seul, ou en dehors de son logement habituel, ou encore le fait d’avoir présenté des symptômes de la Covid-19 font partie des facteurs significativement liés au fait d’être en dépression.
Les résultats de cette étude à laquelle l’ARS Réunion a contribué, permettront d’adapter la politique de la santé mentale à La Réunion.

Téléchargez l'étude
 INFOGRAPHIE Santé mentale Réunion 2019 - Dépression

 

Source

Les résultats de cette étude sont issus principalement de l’enquête Santé européenne qui, pour la première fois en 2019, a été menée en métropole et dans les cinq départements et régions d’outre-mer avec des échantillons de taille suffisante pour produire des estimations régionales en Outre-mer. Il s’agit de la troisième édition de l’European Health Interview Survey (EHIS) pilotée au niveau européen par Eurostat. L’enquête s’adresse aux personnes âgées de 15 ans ou plus.
Pour en savoir plus :

  • La dépression : un Réunionnais sur dix concerné, Insee Analyses La Réunion n° 59, juin 2021.
  •  Un Réunionnais sur dix déclare être en mauvaise santé, Insee Analyses La Réunion n° 58, mai 2021.
  • Premiers résultats de l’enquête santé européenne, Les dossiers de la Drees n° 78, avril 2021.
  • « Confinement du printemps 2020 : une hausse des syndromes dépressifs, surtout chez les 15-24 ans », Études et Résultats n° 1185, Drees, mars 2021.