ARS La Réunion

L’ARS La Réunion présente le bilan des réalisations 2019 et les prolongements en 2020

Communiqué de presse
Visuel
Au démarrage d’une nouvelle année, et de la création de l’Agence de Santé de La Réunion, Martine LADOUCETTE, Directrice générale, présente le bilan des réalisations de l’année passée, et les premiers prolongements retenus pour 2020.
Corps de texte

2019 aura été marqué par de nombreuses avancées dans les domaines d’intervention de l’ARS à La Réunion : prévention et parcours de santé, accès aux soins, inclusion des personnes vulnérables, veille sanitaire, soutien aux hôpitaux publics… Ce bilan rend compte d’un secteur sanitaire et médico-social dynamique, en évolution permanente et en développement, pour répondre au mieux aux importants besoins de santé de la population, et aux fragilités sociales du  territoire.

2019, première année de pleine application du Projet Régional de Santé, a permis d’engager de nombreuses réalisations en faveur de la santé des Réunionnais ; la plupart appelle des approfondissements en 2020, au regard des priorités régionales de santé, et des fragilités du territoire.

Sur la prévention et l’organisation des parcours de santé

  • Elaboration d’une nouvelle feuille de route 2020-2023 pour la lutte contre le diabète, en concertation avec les institutions, professionnels de santé, et associations, mais surtout poursuite et renouvellement des actions de prévention et développement de l’offre de sports santé (1,4 M€)
  • Renforcement de la prévention des addictions, principalement à destination des jeunes (2 M€)
  • Mise en place du service sanitaire, pour les futurs professionnels de santé, acquérant des compétences en prévention, et des publics scolaires, bénéficiaires de davantage de session d’éducation à la santé
  • Concrétisation de l’expérimentation d’un parcours de prévention et de soins de l’insuffisance rénale chronique
  • Augmentation des capacités de soins en santé mentale, avec de nouvelles modalités de prise en charge, et un engagement pour une réponse plus rapide et étoffée en ambulatoire (+10 M€)

Pour l’inclusion des personnes en situation de handicap 

  • Ouvertures de places nouvelles pour les enfants et adultes
  • Création d’une plateforme de coordination et d’orientation devant garantir un bilan diagnostic et une prise en charge précoce pour les enfants de moins de 7 ans présentant des troubles du neuro-développement et autisme
  • Premiers projets d’accès aux soins adaptés aux personnes handicapées
  • Soutien à l’inclusion scolaire des enfants

Pour l’accompagnement du vieillissement et de la perte d’autonomie

  • Amélioration engagée sur le maintien à domicile, et le soutien aux professionnels de ville, aux associations de soins à domicile, et aux aidants naturels, par l’élargissement des missions des équipes mobiles de gériatrie
  • Ouverture d’un EHPAD au Port
  • Sécurisation des soins par des astreintes infirmières de nuit, et l’initiation de la télémédecine en EHPAD
  • Poursuite des expérimentations de diversification des modes d’accueil

Pour la réduction des inégalités territoriales

  • Finalisation du projet de refonte et de développement de l’offre de santé à Cilaos : lits de médecine, maison de santé pluri-professionnelle, hébergement médicalisé pour personnels âgées, unité d’auto-dialyse, élargissement de la télémédecine

Pour une meilleure coordination des professionnels de santé entre eux, et un renouvellement de leurs modes d’exercice

  • Soutien renforcé à la création de nouvelles maisons de santé pluri-professionnelle
  • Soutien à l’émergence de projets de santé permettant la constitution de CPTS
  • Reconnaissance des initiatives des professionnels de santé pour des innovations organisationnelles : télé-expertise pour les soins des plaies chroniques à domicile, organisation d’une réponse de ville aux demandes de soins non-programmées dans l’Ouest

Pour une limitation des menaces environnementales sur la santé

  • Mobilisation soutenue contre l’épidémie de dengue, dont le nombre de cas, malgré une forte augmentation, a pu être contenu
  • Engagement à hauteur de 75% du plan Eau Potable 2016-2022, permettant d’atteindre l’objectif de 85% de la population bénéficiant d’une eau de consommation de qualité en continu

Les engagements nationaux en faveur de l’hôpital public ont été également concrétisés à La Réunion :

  • Mise en œuvre des premières mesures en faveur des personnels des urgences
  • Relance de l’investissement courant à l’hôpital, avec des crédits nationaux et régionaux
  • Soutien financier au GHER, couvrant la moitié de ses besoins de trésorerie (+ 6 M€)

Des chantiers identifiés

Pour 2020, plusieurs chantiers sont identifiés

  • l’élargissement du dépistage du diabète, et le soutien aux patients dans le suivi de leur maladie et l’accès aux soins spécialisés
  • l’extension territoriale des programmes de repérage précoces des jeunes avec addictions, et l’engagement de projets innovants d’accompagnement vers les soins des buveurs chroniques
  • la consolidation de la prévention et de la prise en charge de l’exposition à l’alcool in utéro
  • la concrétisation d’une organisation de proximité des soins en santé mentale, et la consolidation des prises en charge spécialisées
  • des nouveaux services en faveur de la santé des publics précaires
  • le renforcement des capacités de scolarisation des enfants avec handicap
  • une offre d’habitat inclusif pour les adultes avec handicap
  • l’ouverture de 2 nouveaux EHPAD et l’intervention à domicile des équipes mobiles de gériatrie sur tout le territoire
  • la labellisation de 1 à 3 Communautés Professionnelles Territoriales de Santé, reconnaissant l’implication des professionnels libéraux dans l’organisation d’actions de prévention, d’accès aux soins, et de coordination de leurs interventions autour des patients
  • la poursuite des mesures de soutien à l’investissement et à l’activité hospitalière

L’ARS inscrit résolument son action dans la mise en œuvre, à La Réunion, de la Stratégie nationale de santé, afin de renforcer l’accès aux soins, la prévention tout au long de la vie, l’accompagnement des publics vulnérables, et la coordination des professionnels et intervenants en santé autour des patients.

Les grandes priorités de l’Agence

Les grandes priorités de l’Agence concernent principalement :

  • la prévention des risques sanitaires : dengue, coronavirus, eau de consommation humaine
  • la lutte contre le diabète
  • la prévention et la prise en charge des addictions
  • l’amélioration du suivi des femmes enceintes et des jeunes enfants
  • le développement de la santé mentale
  • l’inclusion sociale et scolaire des personnes avec handicap
  • l’accompagnement du vieillissement de la population réunionnaise
  • le soutien aux professionnels de santé et aux établissements de santé

Afin de présenter le bilan 2019 et les perspectives de l'ARS La Réunion, une conférence de presse a été organisée le mardi 28 janvier 2020 en présence de :

  • Martine LADOUCETTE, Directrice Générale de l’ARS La Réunion
  • Etienne BILLOT, Directeur Général Adjoint de l’ARS La Réunion
  • Dr François CHIEZE, Directeur de la Veille et de la Sécurité Sanitaire, Santé et Milieux de Vie de l’ARS La Réunion
  • Denis LERAT, Directeur des Etudes et des Systèmes d’Information de l’ARS La Réunion
  • Roselyne COPPENS, Directrice Adjointe de l’Animation Territoriale et des Parcours de Santé de l’ARS La Réunion
  • Florence BEDIER, Directrice Adjointe de la Régulation et de la Gestion de l’Offre de Santé de l’ARS La Réunion
  • Isabelle CLAVERIE, Directrice des Ressources humaines et Affaires Générales de l’ARS La Réunion

 

Aller plus loin

Contact

Contenu

Huguette YONG-FONG
📞 02 62 93 94 93
📱 06 92 665 48 66
Envoyer un courriel