Se protéger avec les gestes barrières

Article

Pour vous protéger et protéger les autres de la Covid-19, les gestes barrière sont vos meilleurs alliés au quotidien. Retrouvez sur cette page les informations et recommandations pour bien appliquer les gestes barrières en toute circonstance.
Pour le moment, même vaccinés, continuons à porter le masque et à appliquer les gestes suivants.

Pourquoi porter un masque ?

Afin de limiter l'épidémie, le port du masque grand public est rendu obligatoire dans tous les lieux clos et les établissements recevant du public, y compris ceux soumis au passe sanitaire, et dans l’espace public, en complément des gestes barrières.

La maladie est contagieuse deux jours avant les premiers symptômes et disparaît plusieurs jours après. Certaines personnes portent le virus mais n’ont aucun symptôme et ne savent donc pas qu’elles peuvent le transmettre. Aussi, le port du masque grand public, largement imposé dans certaines circonstances, permet une protection maximale.

Retrouvez tous les réponses à vos questions sur l'obligation du port du masque.  

Retrouvez tous les réponses à vos questions sur l'obligation du port du masque.

Attention, le masque ne remplace pas les gestes barrières. Il ajoute une barrière physique lorsque vous êtes en contact avec d’autres personnes.

Masque en tissus de qualité (catégorie 1)

Certains masques en tissus dont ceux faits maison, jugés insuffisamment filtrants face à l’apparition de nouvelles variantes plus contagieux de la Covid-19 sont déconseillés. Trois types de masques sont préconisés dans l’espace public : 

  • les masques chirurgicaux (issus du monde médical, avec une face bleue et une face blanche),
  • les FFP2 (les plus protecteurs) mais réservé en priorité aux personnels soignants ou personnes vulnérables
  • les masques en tissu de catégorie 1 (ou UNS1, pour « usage non sanitaire 1 »). Ces masques filtrent 90 % des particules, selon des normes élaborées par l’Afnor. La grande majorité des masques en tissu en circulation en France sont de catégorie 1.

Il est recommandé de se référer à l’emballage et à la notice des masques pour connaître leur catégorie et les détails de leurs spécifications.

Comment bien utiliser son masque ?

La maladie est contagieuse deux jours avant les premiers symptômes et disparaît plusieurs jours après. Certaines personnes portent le virus mais n’ont aucun symptôme et ne savent donc pas qu’elles peuvent le transmettre. Aussi, le port du masque grand public, largement préconisé et imposé dans certaines circonstances, permet une protection maximale.

En vidéo

Quand ? comment le mettre, le changer et le laver ?

    Le port du masque, qu’il soit à usage unique ou en tissu (usage multiple) doit répondre à des conditions rigoureuses d'utilisation :

    • Bien ajuster le masque de sorte qu’il puisse recouvrir le nez et le menton,
    • Manipuler le masque toujours par les élastiques,
    • Changer de masque s'il est mouillé
    • Laver régulièrement à 60°, en respectant le nombre de lavages préconisés par le fabricant et l'agence nationale de la sécurité du médicament
    • Se laver les mains avant et après avoir mis son masque,
    • Ne pas porter le masque en collier ou sur le front,
    • Ne pas toucher la partie centrale du masque
    • Ne pas poser le masque sur une surface propre sur le côté visage.

    Téléchargez l’Affiche portez un masque
    Téléchargez le mode d’emploi « Bien utiliser son masque »

     

    Comment bien porter votre masque en tissus ?

    Avant de mettre ou enlever le masque, lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon ou une solution hydro-alcoolique.

    Pour le mettre :

    • tenez le masque par les lanières élastiques
    • ajustez le masque de façon à recouvrir le nez, la bouche et le menton.

    Pour l’enlever :

    • décrochez les lanières élastiques pour décoller le masque de votre visage.

    Il faut changer le masque :

    • quand vous avez porté le masque 4h
    • quand vous souhaitez boire ou manger
    • si le masque s’humidifie
    • si le masque est endommagé.

    Évitez de le toucher et de le déplacer.

    Ne mettez pas le masque dans votre poche ou votre sac après l’avoir porté. En attendant de le laver, isolez-le dans un sac en plastique.

    Ne le mettez jamais en position d’attente sur le front ou sur le menton.

    Attention, si vous êtes malade, ce masque n’est pas adapté. Demandez l’avis de votre médecin.

    Ce masque n’est pas destiné au personnel soignant.

    Comment entretenir votre masque en tissus ?

    Lavez le masque à la machine avec de la lessive. Au moins 30 minutes à 60° minimum.

    Utilisez un sèche-linge ou un sèche-cheveux pour sécher votre masque, ou encore, faites-le sécher à l’air libre sur une surface désinfectée.

    Attention : Ce masque ne remplace pas les gestes barrières.

    Il ajoute une barrière physique lorsque vous êtes en contact étroit avec d’autres personnes.

    • Lavez-vous très régulièrement les mains
    • Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir
    • Utilisez un mouchoir à usage unique et jetez-le
    • Saluez sans serrer la main, évitez les embrassades
    • Respectez une distance de 2 mètres 
    Plus d'information sur gouvernement.fr

    Comment se débarrasser des masques usagés ?

    Pour lutter contre la propagation du coronavirus, il est nécessaire d'adopter de bons gestes pour jeter les masques, mouchoirs, lingettes et gants. Ces déchets doivent être jetés dans un sac poubelle dédié, résistant et disposant d’un système de fermeture fonctionnelle. En aucun cas, ils ne doivent être mis dans la poubelle des déchets recyclables ou « poubelle jaune » (emballages, papiers, cartons, plastiques).

    Télécharger l'affiche dédiée

    Les virus, et plus particulièrement le coronavirus émis dans les gouttelettes de salive, peuvent rester en suspension dans l'air des milieux clos pendant plusieurs heures.

    L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire.

    Comment aérer une pièce ?

    Pour éviter toute contamination, ouvrir les fenêtres de son bureau ou de chaque pièce de sa maison ou de son appartement est un geste barrière à part entière.

    Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.

    Affiche aération

    En savoir plus

    Pourquoi se laver les mains

    On peut facilement transmettre la Covid-19 en touchant une autre personne ou déposer le virus sur des surfaces (lavabos, plan de travail, poignées de porte…) ou des objets (brosse à dents, couverts…).

    On peut donc attraper ce virus quand on entre en contact avec des personnes malades ou quand on touche des objets et des surfaces contaminées et que l’on porte ensuite les mains au visage (bouche, yeux et nez).

    En moyenne, notre main entre en contact avec notre visage jusqu’à 3 000 fois dans la journée. Or, le nez, les yeux et la bouche sont des portes d’entrée pour les virus et les bactéries. Veillez donc à ne pas toucher votre visage, et le cas échéant lavez-vous les mains après.
     

    Quand se laver les mains

    Il est donc recommandé de se laver systématiquement les mains  ou utiliser un gel hydro-alcoolique :

    • après avoir pris les transports en commun (bus, car, taxi) ;
    • après chaque sortie à l’extérieur ;
    • après s’être mouché, avoir toussé ou éternué ;
    • avant et après s’être occupé d’un bébé ;
    • avant de préparer les repas, de les servir ou de manger.

    Comment faire un lavage de mains efficace ?

    Ces gestes simples peuvent aider à limiter la propagation du Coronavirus et vous protéger, vous et votre entourage : suivez-les !

    La maladie est contagieuse deux jours avant les premiers symptômes et disparaît plusieurs jours après. Certaines personnes portent le virus mais n’ont aucun symptôme et ne savent donc pas qu’elles peuvent le transmettre.

    Eviter les embrassades et poignées de mains pour se dire bonjour ou au revoir ! En période d'épidémie virale, on se salue à distance par un mot, un regard, un geste de main sans se toucher...

    Pour éviter de recevoir les projections de virus dans les postillons, évitez de vous approcher des autres.

    Pour tenir la maladie à distance, restez à plus de deux mètres de distance les uns des autres (en raison de la forte contagiosité des variants du virus), surtout en l'absence de port du masque. 

    Lorsqu’on est infecté, l’éternuement et la toux projettent des gouttelettes et microgouttelettes contenant des virus, saletés, poussières et sécrétions venant du nez et des poumons.

    Les microbes se transmettent très facilement par des minuscules gouttelettes qui sont projetées dans l’air quand une personne malade tousse ou éternue.

    Comment tousser et éternuer :

    • Éternuer ou tousser dans le pli de son coude, plutôt que dans ses mains limite le risque de contamination.
    • Si ce n’est pas possible, il est recommandé de se couvrir la bouche avec un mouchoir à usage unique, de le jeter puis de se laver les mains.

    Aller plus loin