COVID-19 - Consultation citoyenne sur la vaccination. Exprimez-vous jusqu’au 19 aout 2021 !

Communiqué de presse
Nouveau coronavirus Covid-19
Consultation citoyenne sur la vaccination

L'ARS La Réunion, en lien avec le ministère des solidarités et de la santé lancent une consultation citoyenne sur la vaccination contre la Covid-19 jusqu’au 19 août 2021. Ce questionnaire rapide et anonyme vise à recueillir les points de vue des Réunionnais et comprendre leurs attentes et réticences sur la campagne de vaccination.

Toutes les personnes de plus de 18 ans résidant à La Réunion sont concernées et peuvent répondre au questionnaire par internet, ou lors d’une enquête téléphonique.

Contexte et objectif de la consultation citoyenne 

« Que vous soyez favorables ou non à la vaccination, votre avis nous intéresse ! 
Participez dès maintenant »

Le niveau de couverture vaccinale contre la Covid-19 à La Réunion est de 26 % de la population (au 19 juillet), soit un taux deux fois inférieur au niveau national. Ce taux, très insuffisant, fait craindre une accélération de l’épidémie, dans un contexte de diffusion des variants notamment le « Delta » très contagieux. Hors, pour atteindre une immunité collective, il nous faut arriver à 80% de la population vaccinée.

Il est nécessaire de comprendre les attentes des Réunionnais vis-à-vis de la vaccination. C’est pourquoi une consultation citoyenne est lancée par l’ARS, en lien avec le Ministère des Solidarités et de la Santé du 22 juillet au 19 août. C’est l’occasion pour la population de s’exprimer, faire entendre sa voix et donner son avis.

Cette enquête anonyme s’adresse à tous les Réunionnais de 18 ans et plus, quel que soit leur opinion à l’égard de la vaccination. La restitution des résultats de l’enquête est prévue fin août 2021.
 

Une consultation par internet et par téléphone

L’enquête prend la forme d’un questionnaire rapide d’une dizaine de questions et est accessible :

  • lors d’une enquête téléphonique : un échantillon représentatif de la population sera contacté par un cabinet spécialisé.
     

Exploitation des données

Les réponses sont anonymes et seront utilisées à des fins statistiques. La participation est libre et volontaire.

Les informations recueillies dans le cadre de cette enquête sont enregistrées dans un fichier informatisé par le ministère, qui traitera les données recueillies et y apporter des solutions dans le cadre de l’organisation de la campagne de vaccination contre la Covid-19.