Covid-19 : Face à la situation épidémiologique, le plan d'actions sanitaire évolue

Communiqué de presse
Nouveau coronavirus Covid-19

Compte tenu de la situation sanitaire montrant une dégradation des principaux indicateurs Covid depuis plusieurs jours, avec un fort impact au plan hospitalier, l’ARS La Réunion, en lien étroit avec les acteurs et professionnels de santé, renforce le plan d’actions sanitaire sur plusieurs volets.

Le renforcement du plan d’actions sanitaire sur plusieurs volets : activation du plan Blanc dans les hôpitaux, renforcement des moyens humains avec l’arrivée de la réserve sanitaire nationale, accroissement de l’accessibilité au dépistage et augmentation de l’offre de vaccination.

Afin de limiter la propagation de l’épidémie, il est rappelé à la population l’importance de :

  • se faire tester et s’isoler en cas de symptômes
  • se faire vacciner pour se protéger des formes graves de la maladie : faire au plus vite sa première injection ou bénéficier de son rappel vaccinal, qui conditionne la validité du pass sanitaire.

 

Activation du plan Blanc à La Réunion

Pour faire face à la progression des hospitalisations en réanimation et en médecine Covid au sein des hôpitaux, le plan Blanc est activé dès ce 19 janvier à l’échelle de la région, pour tous les établissements publics et privés. Ce dispositif va permettre de redéployer, en fonction des besoins, les ressources disponibles en lits et en personnel médical et non médical au service des patients affectés par la Covid.

 

Renfort de la réserve sanitaire dès cette fin de semaine

Le renfort humain d’ores et déjà demandé auprès du centre de crise national par les établissements de santé et l’ARS La Réunion va se concrétiser ce 20 janvier 2022, avec l’arrivée d’une délégation de personnel médical et infirmiers pour venir en appui des équipes locales : ce qui permettra, de porter la capacité à 113 lits de réanimation pour l’île, de par le positionnement de lits supplémentaires au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Nord.

 

Renforcement de l’accès aux tests

Du 8 au 14 janvier 2021, le nombre de tests a encore augmenté : 133 486 tests ont été réalisés (contre un peu plus de 105 000 la semaine précédente).

Pour faire face à cette augmentation de la demande et afin de faciliter davantage l’accès aux tests, à quelques jours de la rentrée scolaire, l’ARS La Réunion, met en œuvre les mesures suivantes :

  • Incitation à la constitution de centres éphémères de dépistage : proposition aux biologistes et aux pharmaciens de renforcer les moyens de dépistage par test antigénique (TAG).

Ces centres nécessiteront la contribution des communes pour lesquelles des capacités de dépistages supplémentaires doivent être déployées en priorité. Une convention entre l’ARS et les communes concernées sera alors établie pour des questions de logistique et de sécurité.

  • Extension des jours et plages horaires d’accueil du centre de dépistage de la Nordev : ouverture du lundi au dimanche, de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30 à compter du 21 janvier 2022
  • Ouverture d’un nouveau centre de dépistage à Saint-Pierre à compter du lundi 24 janvier 2022

Les centres de dépistage accueillent sans RDV : 

  • SAINT-DENIS (97490) : Centre de la Nordev, 1 Rue du Karting
    de 8h à 13h30 jusqu’au 20 janvier
    du lundi au dimanche, de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30 à compter du 21 janvier 2022
  • SALINE-LES-HAUTS (Saint-Paul - 97422) : Maison de santé, 197 Rue jean albany
    du lundi au vendredi 8h-13h30
  • SAINT-PIERRE : salle Mahavel, Allée des Bois-Noirs, Bois d'Olives
    du lundi au samedi 8h à 13h30 à compter du 24 janvier 2022

Mode de prélèvement : TAG et test RT-PCR

Le centre de dépistage mis en place à l’aéroport Roland Garros pourra bénéficier à d’autres publics (cas contact notamment) que les voyageurs en partance.

Les autres sites de dépistage sont à retrouver sur le site dans la rubrique dédiée.

 

Elargissement de l’offre de vaccination pour répondre notamment à l’échéance du 15 février pour la dose de rappel

A partir du 15 février 2022, le délai de validité du certificat de vaccination pour le pass sanitaire sans dose de rappel passe à 4 mois au lieu de 7 mois.  A cette date, toutes les personnes de plus de 18 ans n’ayant pas fait leur rappel alors qu’elles sont à 4 mois ou plus de leur 2ème injection verront leur pass sanitaire invalidé.  Ce sont environ 233 900 personnes qui sont concernées à ce jour.

Pour permettre à toutes ces personnes d’effectuer leur dose de rappel dans ce délai contraint, la capacité d’accueil dans les 7 centres de vaccination a été augmentée dès cette semaine, avec l’ouverture de tous les centres les dimanches pour la journée entière.

Les personnes devant réaliser leur rappel mais aussi les personnes souhaitant effectuer leur première injection, sont vivement encouragées à prendre RDV dès maintenant afin de ne pas prendre le risque de ne plus pouvoir être pris en charge dans les jours qui précèdent l’échéance du 15 février (faute de créneaux disponibles).

Depuis quelques jours, les créneaux ouverts sans RDV sont très plébiscités et un temps d’attente plus ou moins long est observé selon les centres.

Aussi, l’ARS  recommande fortement aux Réunionnais de prendre RDV pour se faire vacciner. Plus de 19 750 créneaux ouverts sur RDV pour cette semaine ne sont pas encore pris et 28 320 créneaux ouverts sur RDV pour la semaine prochaine.

Pour éviter toute attente en centre de vaccination, il est conseillé de prendre RDV :
par internet : www.sante.fr

par téléphone : 0262 72 04 04

Pour en savoir plus sur les horaires des centres, les modalités et les documents à fournir, rendez-vous sur la rubrique dédiée : cliquez ici