Covid-19 : réorganisation du contact-tracing, nouvelles conditions d'isolement et de dépistage

Communiqué de presse
Covid-19

L’épidémie de Covid-19 a progressé de manière fulgurante ces dernières semaines : 16 256 personnes contaminées sur la semaine du 1er au 7 janvier. Face à cette très forte augmentation, la plateforme de Contact-tracing n’est plus en capacité d’appeler toutes les personnes concernées (personnes positives et personnes contacts).

Aussi, une nouvelle organisation a été mise en place par l’ARS La Réunion et l’Assurance Maladie : évolution des modalités de contact-tracing, nouvelles conditions d’isolement et de dépistage selon l’âge et le statut vaccinal des personnes.

Evolution du contact-tracing

Modalités pour les personnes positives

Les personnes positives au Covid-19 reçoivent un SMS de l’Assurance Maladie, leur demandant de s’isoler et les aidant à identifier leurs contacts à risque, en se laissant guider sur le site internet : http://cnam.briserlachaine.org.

Par ailleurs, la personne positive doit prévenir au plus vite leurs contacts à risque.

Ensuite, deux cas de figure sont possibles :

  1. La personne est appelée dans les 24h par la plateforme contact-tracing :

Elle bénéficie d’un accompagnement par un opérateur de la plateforme (isolement, arrêt de de travail, personnes contacts …).

A ce jour, compte tenu du nombre important de personnes malades, moins de 15% des personnes sont appelées par la plateforme de contact-tracing. 

  1. La personne reçoit des SMS :

Elle doit effectuer elle-même ses démarches en suivant attentivement les consignes mentionnées sur le site internet de l’Assurance Maladie : www.ameli.fr/consignes-cas-positif pour :

  • s’isoler, selon son statut vaccinal
  • identifier et prévenir ses contacts
  • bénéficier de la visite à domicile d'un infirmier
  • avoir un arrêt de travail si nécessaire
  • contacter en cas de difficultés : 0 800 130 000 (appel gratuit) (à confirmer par AM)

Pour toute question sur son état de santé, contactez ou consulter son médecin traitant.

Modalités pour les personnes contacts

Deux cas de figure :

  1. La personne contact est appelée par la plateforme et reçoit un SMS/mail :

Ce SMS/mail permet de réaliser gratuitement son test de dépistage et de récupérer des autotests dans les pharmacies.

  1. La personne contact n’est pas appelée par la plateforme et ne reçoit pas de SMS/mail :

Elle doit effectuer elle-même ses démarches sur www.ameli.fr/consignes-cas-contact pour :

  • s’isoler et se faire dépister selon les modalités décrites ci-dessous (âge et statut vaccinal).

Pour pouvoir bénéficier de la gratuité des tests, la personne contact peut réaliser un dépistage en montrant aux laboratoires ou aux pharmacies une attestation sur l’honneur (voir annexe)

  • avoir un arrêt de travail si nécessaire
  • contacter en cas de difficultés : 0 800 130 000 (appel gratuit) (à confirmer par AM)

Isolement et dépistage

Depuis le 3 janvier 2022, de nouvelles règles d’isolement sont appliquées, avec des modalités différentes selon le statut vaccinal et l’âge de la personne.

Les personnes contacts vaccinés (schéma vaccinal complet) et les personnes contacts de moins de 12 ans (quelque soit leur schéma vaccinal) :

• Elles ne doivent pas s’isoler.

• Elles doivent réaliser immédiatement un test TAG ou RT-PCR, puis des autotests à J2 et J4.

Il revient à la responsabilité de chacun de respecter ces exigences de tests. Ces dispositions valent pour les personnes contacts vivant en dehors et au sein du foyer du cas.

Les personnes contacts non vaccinés ou incomplètement :

• Elles doivent s’isoler durant 7 jours (sans obligation de test immédiat).

• Pour sortir de l’isolement au bout des 7 jours, il faut disposer d’un test antigénique ou RT-PCR négatif à J7.

Il revient à la responsabilité de chacun de respecter cette exigence de test. Ces dispositions valent pour les personnes contacts vivant en dehors et au sein du foyer du cas.

Quelle est la date du début de l’isolement ?

  • Pour les personnes contacts vivant en dehors du foyer du cas positif :
    La date du début de l’isolement est la date du dernier contact avec le cas positif.
  • Pour les personnes contacts vivant dans le foyer du cas positif :
    La date du début de l’isolement est la date du début des symptômes du cas positif
    (si ce dernier est symptomatique) ou la date du prélèvement positif du cas (si ce dernier est asymptomatique).