Fin de l’état d’urgence sanitaire : nouvelles modalités d’entrée à La Réunion et recommandations sanitaires

Communiqué de presse
Nouveau coronavirus Covid-19

A compter du 11 juillet 2020, date de fin de l’état d’urgence sanitaire, de nouvelles dispositions précisent les modalités d’entrée à La Réunion. Dans la lutte contre la propagation du Covid 19, la préfecture et l’Agence Régionale de Santé appellent à la vigilance et à l’application stricte des recommandations sanitaires.

Nouvelles modalités d’entrée à La Réunion

Ce qui change pour tous les passagers qui se rendent à La Réunion :

Afin de lutter contre la propagation du coronavirus sur le territoire, l’ensemble des voyageurs de onze ans et plus voyageant à destination de La Réunion depuis la métropole, Mayotte ou tout pays considéré comme une zone de circulation virale doit présenter un test RT-PCR négatif au Covid-19 réalisé dans les 72 h avant embarquement, une déclaration sur l’honneur attestant ne présenter aucun symptôme et se soumettre à un contrôle de température avant embarquement. Les voyageurs de onze ans et plus doivent également porter un masque tout au long de leur voyage et à leur arrivée sur le territoire.

Le décret du 18 juillet est venu préciser le fait que cela s’appliquait également aux voyageurs arrivant directement à La Réunion depuis un autre pays « sûr », dans l’hypothèse où des vols seraient organisés. La liste complète de ces pays est définie par l’arrêté du 10 juillet 2020 identifiant les zones de circulation de l'infection du virus SARS-CoV-2 et comporte tous les Etats membres de l’Union européenne et notamment l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, le Rwanda et la Thaïlande.

Le préfet peut imposer le placement et le maintien à l’isolement à domicile ou en centre Covid+ des personnes présentant des symptômes d’infection du Covid 19 ou n’ayant pas respecté les modalités d’entrée sur le territoire.

A compter du 18 juillet, la compagnie aérienne refuse l’embarquement au passager qui ne présenterait pas le résultat du test négatif et l’attestation sur l’honneur.

Formulaire d’aide au contact-traçing

Une plateforme sécurisée dédiée a été mise en place par l’agence régionale de santé, en lien avec les compagnies aériennes, pour récupérer les données de contact des passagers et organiser ainsi un suivi et des rappels des mesures de prévention à appliquer.

Rendez-vous sur suivi.arslareunion-covid19.re

Pour les voyageurs en provenance de métropole

Les passagers ne sont plus soumis à une mesure de septaine à leur arrivée à La Réunion. Toutefois, les autorités  préconisent aux personnes concernées de porter un masque pendant cette période et de se faire dépister sept jours après leur arrivée à La Réunion. C’est un enjeu important qui permet de détecter d’éventuels cas asymptomatiques et de réduire au maximum les risques de propagation de l’épidémie. Le dépistage à J7 est un acte de civisme.
 

Pour les voyageurs en provenance de zones de circulation de l’infection du coronavirus, dont Mayotte et les
autres pays de l’océan Indien

Les voyageurs en provenance ou à destination de zones de circulation active du virus, dont Mayotte et les autres pays de l’océan Indien (cas des vols de rapatriement par exemple), devront en outre justifer d’un motif impérieux de déplacement. A leur arrivée à La Réunion, les passagers en provenance des zones de circulation active du virus se verront prescrire une mesure de septaine stricte par arrêté préfectoral.
Cette période 7 jours permet de s’assurer qu’ils ne sont pas dans la phase d’incubation du virus et d’éviter toute contamination.

Réaliser une septaine veut dire :
- S’isoler à domicile
- Protéger les personnes vulnérables ou les proches en refusant tout contact pendant la période 7 jours.
- Faire appel à un proche pour réaliser les courses

 

#OnVousRépond : FAQ sur les modalités d’entrée sur le territoire

Recommandations sanitaires

Afin de lutter contre la propagation du virus et préserver le système de santé, le préfet et la directrice générale de l’ARS rappellent l’importance des gestes barrières, de la distanciation sociale et préconisent le port du masque dans les espaces rassemblant du public (centre commercial, supermarché, etc.). .

Pour mémoire, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun, les taxis, les VTC, les avions, les navires à passagers, les musées, les lieux de culte et les bibliothèques. Dans les salles de concert, de spectacle et de cinéma, le masque est obligatoire et ne peut être retiré qu’une fois le spectateur assis.

Le respect strict des protocoles sanitaires dans l’exercice professionnel et dans tous les établissements recevant du public est obligatoire. Les protocoles particuliers prévus par exemple dans les bars, les restaurants et les hôtels continuent de s’appliquer. Des sanctions pourront être prises en cas de non-respect des protocoles sanitaires.
Il est recommandé d’éviter les rassemblements, les heures de forte fréquentation des commerces et tous les
lieux rendant difficile l’application stricte des gestes barrière.

Pour rappel, les gestes barrière sont :

  • Se laver les mains régulièrement
  • Tousser et éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir unique et le jeter ;
  • Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades
  • Conserver une distance d’un mètre entre les personnes- Porter un masque dans les lieux publics en complément des gestes barrières.

Ces gestes ne doivent pas être banalisés. Les gestes barrières et le port du masque permettent de lutter contre la propagation du covid 19 sur le territoire.
Le préfet de La Réunion et la directrice générale de l’Agence Régionale de Santé de La Réunion appellent les Réunionnais et les Réunionnaises à la vigilance et au civisme : l’épidémie n’est pas dernière nous #batayansam #largpa !