ARS La Réunion

Qualité de l’air intérieur : Radon

Article
Visuel
visuel radon
Le radon est un gaz naturel radioactif produit surtout par certains sols granitiques et qui peut diffuser et s’accumuler à l’intérieur des bâtiments. Son caractère cancérigène a été établi dans des circonstances particulières : mineurs des mines d’uranium soumis à des expositions très élevées ainsi qu’à des empoussièrements importants.
Corps de texte

Récemment, le Conseil National de Santé Publique a émis un avis sur le danger du radon pour la santé humaine. Il retient notamment le seuil de 1 000 Bq/m3 (Becquerel par mètre cube) comme seuil de dangerosité justifiant la prise de mesures correctives.

Depuis 1992, les pouvoirs publics ont engagé une campagne nationale de mesures qui couvre l’ensemble du territoire métropolitain. Cette campagne a été réalisée par l’Institut de protection et de sûreté nucléaire (IPSN) en collaboration avec les Agences Régionales de Santé. 

Au total, ce sont près de 11 000 mesures qui ont été effectuées. Les résultats permettent de conclure que la concentration moyenne en radon des habitations est de l’ordre de 66 Bq/m3. Les disparités régionales et départementales sont fortes : les régions les plus concernées étant la Bretagne, la Corse, le Massif Central et les Vosges avec des moyennes dépassant 100 voire 150 Bq/m3.

Pour gérer ce risque naturel dans les meilleures conditions, des instructions ont été transmises aux Préfets afin de pratiquer des contrôles dans les bâtiments accueillant du public et afin de mieux informer la population des zones exposées et l’inciter à pratiquer des contrôles dans les bâtiments privés.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Contact

Contenu

(standard Santé Environnement) 02 62 97 93 60
Envoyer un courriel