Port du masque obligatoire dans les lieux publics clos

Article
Visuel
À compter du 20 juillet 2020, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque grand public dans les lieux publics clos, en complément de l’application des gestes barrières.
Corps de texte

Depuis le lundi 20 juillet 2020 au travers du décret n° 2020-884 du 17 juillet 2020 le port du masque est rendu obligatoire dans les lieux publics clos. Sont concernés :

  • les salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas
  • les restaurants et débits de boissons ;
  • les hôtels et pensions de famille ;
  • les salles de jeux ;
  • les établissements d'éveil, d'enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement ;
  • les bibliothèques, centres de documentation ;
  • les établissements de culte ;
  • les établissements sportifs couverts ;
  • les musées ;
  • les établissements de plein air ;
  • les chapiteaux, tentes et structures ;
  • les hôtels-restaurants d'altitude ;
  • les établissements flottants ;
  • les refuges de montagne.
  • les gares routières et maritimes ainsi que les aéroports.
  • les magasins de vente, centres commerciaux ;
  • les administrations et banques ;
  • les marchés couverts ;
  • les marchés de plein air

Le non-respect du port du masque sera sanctionné d’une amende de 135 euros soit la même que celle appliquée dans les transports en commun.

Le port du masque est un acte de civisme : le porter, c’est protéger ses proches, sa famille, son île : #larg’ pas #batayansamb !

Masque de qualité (catégorie 1)

Certains masques en tissus dont ceux faits maison, jugés insuffisamment filtrants face à l’apparition de nouveaux variants plus contagieux de la Covid-19 sont déconseillés. Trois types de masques sont préconisés dans l’espace public : 

  • les masques chirurgicaux (issus du monde médical, avec une face bleue et une face blanche),
  • les FFP2 (les plus protecteurs) mais réservé en priorité aux personnels soignants ou personnes vulnérables
  • les masques en tissu de catégorie 1 (ou UNS1, pour « usage non sanitaire 1 »). Ces masques filtrent 90 % des particules, selon des normes élaborées par l’Afnor. La grande majorité des masques en tissu en circulation en France sont de catégorie 1.

Il est recommandé de se référer à l’emballage et à la notice des masques pour connaître leur catégorie et les détails de leurs spécifications.

Ici le masque est obligatoire  

Ici le masque est obligatoire - horizontale
Ici le masque est obligatoire - horizontale 2
ici le masque est obligatoire - carre
Ici le masque est obligatoire - carre 2
Ici le masque est obligatoire - verticale
Ici le masque est obligatoire - verticale 2

 Le masque devient obligatoire à partir du 20 juillet

A partir du 20 juillet - verticale
A partir du 20 juillet - horizontale

Télécharger l'affiche en pdf

La maladie est contagieuse deux jours avant les premiers symptômes et disparaît plusieurs jours après. Certaines personnes portent le virus mais n’ont aucun symptôme et ne savent donc pas qu’elles peuvent le transmettre. Aussi, le port du masque grand public, largement préconisé et imposé dans certaines circonstances, permet une protection maximale.

Le port du masque, qu’il soit à usage unique ou en tissu (usage multiple) doit répondre à des conditions rigoureuses d'utilisation :

  • Bien ajuster le masque de sorte qu’il puisse recouvrir le nez et le menton,
  • Manipuler le masque toujours par les élastiques,
  • Changer de masque s'il est mouillé
  • Laver régulièrement à 60°, en respectant le nombre de lavages préconisés par le fabricant et l'agence nationale de la sécurité du médicament
  • Se laver les mains avant et après avoir mis son masque,
  • Ne pas porter le masque en collier ou sur le front,
  • Ne pas toucher la partie centrale du masque
  • Ne pas poser le masque sur une surface propre sur le côté visage.

Téléchargez l’Affiche portez un masque
Téléchargez le mode d’emploi « Bien utiliser son masque »