Covid-19 : la dose de rappel, une nécessité pour maintenir la protection

Article

Depuis le 27 novembre, le rappel vaccinal est ouvert aux personnes de 18 ans et plus. Le rappel renforce sensiblement la protection vaccinale contre la contamination et plus encore contre les formes graves de la maladie. Il conditionnera la validité du passe sanitaire.

Pourquoi une dose de rappel ?

Au fil des mois, l’efficacité des vaccins (Pfizer ou Janssen) diminue progressivement, ce qui justifie une nouvelle stimulation vaccinale pour maintenir la protection, notamment face aux variants.

Le rappel renforce sensiblement la protection vaccinale contre la contamination et plus encore contre les formes graves de la maladie. Le rappel vaccinal est d’autant plus recommandé pour les personnes dont le système immunitaire est plus fragile, du fait de l’âge ou de certaines affections.

A La Réunion, la quasi-totalité des patients hospitalisés en réanimation ces dernières semaines pour Covid ne disposaient pas d’un schéma vaccinal complet.

Le rappel conditionne la validité du passe sanitaire.
 

Quand recevoir ce rappel ? 

Toute personne de 18 ans et plus ayant un schéma vaccinal complet (au moins 2 stimulations immunitaires) est éligible à la dose de rappel dès 3 mois après la 2ème injection ou infection.

Les personnes éligibles au rappel sont celles qui ont déjà un schéma vaccinal complet, c’est-à-dire :

  • à partir de 3 mois après la deuxième injection du vaccin Pfizer (ou après la 1ère injection si on a contracté précédemment la Covid-19)
  • à partir de 3 mois, après l’injection additionnelle de vaccin Pfizer, elle-même faite 4 semaines au minimum après la vaccination avec le vaccin Janssen
  • entre 3 et 6 mois après la dernière injection du vaccin Pfizer pour les personnes sévèrement immunodéprimées, sur avis médical.

Retrouvez plus d’informations dans la notice « À quel moment faire sa dose de rappel ? » :

Quel vaccin est utilisé ?

La dose de rappel s’effectue uniquement avec un vaccin ARN Messager. A La Réunion, c’est le Pfizer qui est utilisé du fait de son efficacité démontré face au variant Delta.
 

Comment bénéficier du rappel ?

L’injection de rappel est accessible pour les personnes de 18 ans et plus :

  • auprès de son médecin, infirmier ou pharmacien de ville, si ces professionnels de santé sont volontaires ou en maison de santé
  • dans les centres de vaccination, accessible sur rendez-vous ou sans rendez-vous.
    Au regard de la large extension de l’éligibilité au rappel, il est fortement conseillé de prendre rendez-vous avant de se rendre dans les centres de vaccination.

Vous pouvez prendre RDV :

  • en ligne : www.sante.fr
  • par téléphone : 0262 72 04 04
     

Quelles sont les documents à fournir ?

  • carte vitale ou attestation de droits
  • carte d'identité
  • résultat du laboratoire en cas de test RT-PCR positif de plus de 2 mois
  • personne mineure :
    • autorisation parentale (pour les mineurs de 12 -15 ans) Télécharger - Elle doit être remplie et signée avant l'arrivée en centre ou chez votre professionnel.
    • carte vitale des parents ou sa propre carte
     

Quel impact pour le pass sanitaire ?

Les personnes qui, au 15 février n’auront pas fait leur rappel alors qu’elles sont à 4 mois ou plus de leur 2ème injection verront leur pass sanitaire invalidé.

Exemple : Une personne disposant d’un schéma vaccinal complet au 15 octobre devra avoir réalisé son rappel au plus tard le 8 février. Son passe vaccinal sera activé le 15 février, soit une semaine après l’injection.

L’injection de la dose de rappel génère instantanément un nouveau QR Code. Ce nouveau QR Code sera opérationnel au bout de 7 jours. En attendant, les personnes sont invitées à présenter le QR Code précédemment obtenu.

En savoir plus sur le pass sanitaire

Comment calculer sa date de rappel et la date de fin de validité de son passe sanitaire ?

L’Assurance Maladie a ouvert le 2 décembre 2021 un service en ligne qui s’adresse aux personnes ayant terminé leur schéma vaccinal initial.

Il permet à ses utilisateurs de :

Savoir à partir de quand ils doivent effectuer leur dose de rappel contre la Covid-19
Connaître la date de fin de validité de leur passe sanitaire s’ils ne font pas le rappel.

Accéder au site : https://monrappelvaccincovid.ameli.fr/

 

Que se passe-t-il si je ne peux pas faire ma dose de rappel parce que j’ai attrapé la Covid-19 ?

En cas de test positif et si le certificat de vaccination va expirer, un certificat de rétablissement permet de prolonger son pass sanitaire.

Il prouve que vous avez été testé positif à la Covid-19 : c’est le résultat positif du test RT-PCR ou antigénique. Ce résultat doit dater de plus de 11 jours et de moins de 6 mois.

Ainsi, les personnes qui ont été testées positives au Covid-19 avant d’avoir pu recevoir leur dose de rappel peuvent utiliser leur certificat de rétablissement pour que leur pass sanitaire reste valide en attendant de faire leur dose de rappel. Il s'active au bout du 12ème jour après l'infection. Il est néanmoins recommandé de faire votre dose de rappel dès 3 mois après votre infection.

Comment obtenir son certificat de rétablissement ?
- soit sur la plateforme SI-DEP (sidep.gouv.fr) grâce au lien envoyé par e-mail et/ou par SMS
- soit directement auprès d’un laboratoire de biologie médicale ou d’un professionnel de santé habilité à réaliser des tests.

Il est ensuite possible de conserver la version papier ou d’intégrer le certificat de rétablissement dans le « Carnet » de l'application TousAntiCovid en scannant le QR code.

 

La dose de rappel :
POUR QUI ET OÙ ?

Le rappel est administré à toute personne ayant un shéma vaccinal complet :
• à partir de 3 mois après la dernière injection du vaccin Pfizer-BioNTech, ou 4 semaines si on a reçu un vaccin Janssen.
• aux personnes sévèrement immunodéprimées peuvent recevoir le rappel à partir de 3 mois après la dernière injection du vaccin Pfizer-BioNTech, sur avis médical.

12 à 17 ans inclus :
• J’ai une pathologie à haut risque ou une comorbidité
   > Je reçois une dose de rappel du vaccin Pfizer-BioNTech (Médecin traitant-généraliste ou spécialiste, Médecin du travail, Pharmacien, Cabinet infirmier ou sage femme, Centre de vaccination, Mon lieu de soin.
• Dans toutes les autres situations
   > Pour l’instant, je ne suis pas éligible au rappel

À partir de 18 ans :
• Quelle que soit ma situation
   > Je reçois une dose de rappel du vaccin Pfizer-BioNTech (Médecin traitant-généraliste ou spécialiste, Médecin du travail, Pharmacien, Cabinet infirmier ou sage femme, Centre de vaccination, Mon lieu de soin.

Le rappel vaccinal se fait forcément avec un vaccin à ARNm (Pfizer-BioNTech à La Réunion), quel que soit le vaccin utilisé précédemment.
• Les personnes ayant un schéma vaccinal à une dose (vaccin Janssen ou dose unique ARNm + Covid) sont également éligibles.
• Les personnes ayant eu la Covid-19 plus de 15 jours après un schéma vaccinal complet doivent attendre 5 mois après l’infection pour être éligibles.

Pour connaître la liste des situations particulières et toutes les modalités de vaccination, rendez-vous sur :
www.solidarites-sante.gouv.fr/publics-prioritaires-vaccin-covid-19